Archive | 6 janvier 2005

La solitude des peintes – M-Maybe – Lichtenstein

 M-Maybe – Lichtenstein  Madame, monsieur, Parce que je suis blonde, les gens me regardent comme si j’avais un neurone poilu au dessus des yeux. Quand je marche dans la rue, je vois tous les visages sourire et s’il m’arrive de trébucher sur mes jolis talons en solde (mais en cuir de truite véritable), une douzaine […]

Lire la suite... 0 commentaires

La solitude des peintes – La Naissance de Venus – Botticelli

La Naissance de Venus – Botticelli  Madame, Monsieur, A bien des égards, ma vie n’est pas aussi fantastique que celle dont j’avais rêvé sur mon coquillage. Je n’ai pas à me plaindre de l’accueil que m’ont fait les Florentins, il sont gentils et pleins d’attentions mais la douceur de mon Olympe me manque. Mes souvenirs […]

Lire la suite... 0 commentaires

La solitude des peintes – La journaliste Sylvia von Harden – Otto Dix

La journaliste Sylvia von Harden – Otto Dix Madame, monsieur, Comme Schopenhauer l’écrivait, l’homme varie sans cesse entre l’expression d’un manque et la satisfaction de celui-ci. Il est à l’image du pendule qui oscille. De la satisfaction d’un désir naît un autre désir qui fait basculer l’homme dans les tourments de la quête. N’étant pas […]

Lire la suite... 0 commentaires

La solitude des peintes – La Grande Odalisque – Ingres

La Grande Odalisque – Ingres Madame, Monsieur, Les gens me reprochent d’être belle et de le montrer. Les gens me reprochent d’être intelligente et de le cacher. Les gens me reprochent toutes ces choses parce qu’ils m’envient. Lorsque monsieur Ingres m’a proposé de poser pour lui, je ne m’attendais pas à un tel tollé, une […]

Lire la suite... 0 commentaires

La solitude des peintes – La Joconde – Leonard de Vinci

La Joconde – Leonard de Vinci Madame, J’ai perdu mon mari il y a quatre ans. Quatre années de désespoir profond, quatre années où son souvenir m’a taraudé l’esprit au point d’en faire un gruyère avarié. Je n’en pouvais plus. Je voulais de la lumière, de la joie dans ma vie, du bonheur dans mes […]

Lire la suite... 0 commentaires

La solitude des peintes – Olympia – Manet

Olympia – Manet   Mesdames, Messieurs, Je n’en peux plus, je suis perdue, jusqu’à maintenant je tentais de dissimuler mon drame derrière les atours (plutôt élimés en ce moment) d’une personne indépendante, libre et heureuse de l’être mais je me dois aujourd’hui d’exorciser mes doutes : je suis seule et isolée dans un monde qui me […]

Lire la suite... 0 commentaires

Les clics de Narcisse, du mariage pour tous et d’une chèvre mélancolique

Mes bien chers frères humains, petites chèvres et moutons bien gras, le mariage pour tous n’en finit pas de générer […]

La démocratie conchylicole ou le rêve français d’Eva Joly

Hier soir, devant un public encore vert, la candidate Eva Joly déclarait que sa conception du rêve français était « la […]

Impasse Adam Smith – Brèves remarques sur l’impossibilité de dépasser le capitalisme sur sa gauche – Michéa – EEE

  Jean Claude Michéa est honnête, c’est une qualité rare, surtout pour un socialiste. Heureusement pour le lecteur, il fait […]

Retour de vacances, de la culture du temps à celle de l’espace ou comment le touriste transforme peu à peu le monde en hall des expositions

De retour de Thaïlande, pays où le touriste écrasé de chaleur rend l’âme devant l’image d’un dieu gras et placide, […]

La fête de la musique, la fête des petits merdeux

La fête de la musique est une invention de petits merdeux pour les petits merdeux. Tous les petits merdeux au […]

Fabrice Luchini – La Fontaine, Baudelaire, Hugo, Nietzsche… – Théâtre de l’Atelier – EEE

Fabrice Luchini est un être merveilleux. Un ange de nos campagnes descendu des sphères pour chanter les louanges de la […]

ArtDesign by Ellyn |
pour le plaisir....rêve,mag... |
converseyourself |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamioutta
| Précieux papiers
| Et un p'tit tour