Archive | Propales theatre Flux RSS de cette section

Propale théâtre – Septembre 2011

Propale théâtre – Septembre 2011

Ce matin, dans le métro, alors qu’ayant lu consciencieusement l’horoscope du Parisien je cherchais à déceler les causes des nausées passagères qu’on me promettait aujourd’hui, un couple d’une taille lilliputienne vint prendre place en face de moi. Japonais tous les deux, ou chinois, les lecteurs assidus de ce blog pardonneront la légèreté de mes connaissances […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre – Février 2011

Le mois de Février est le mois de la Saint Valentin, c’est-à-dire un mois que les célibataires consacrent le plus souvent à raser les murs. Dans un de ces lieux branchés où l’on boit du gin tonic en susurrant « Comme c’est tonique », je croisais hier soir un individu de sexe féminin répondant au doux patronyme […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre d’octobre 2010 – Propale de la racaille (en costume Kenzo)

  Ce midi, je suivis un streum d’envergure internationale dans la rue Delambre. J’hésitais à changer de trottoir mais fus pris d’un pet de conscience. Je restais de son côté, l’âme tourmentée par l’obligation de soulager la tristesse qui s’accrochait à elle comme une bombasse au slibard d’un bogosse. J’apostrophais la donzelle « Poupée, tu psychotes […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre – Septembre 2010

 Propale déprimante – De l’humanisme et des mycoses   Cette nuit, vers quatre heures du matin, la conviction d’être un champignon parasite me réveilla. Pascal pensait que l’homme était un roseau pensant, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas être une truffe bien dégueulasse. Il se pose sur le doux terreau du monde, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre – Mai 2010

Un jour Mère Theresa m’apparut, elle me dit « Roberto, you’re the sunshine of my life », je répondis « Désolé, je ne suis pas Roberto, c’est à côté ». Depuis je regrette de ne pas l’avoir retenue, de ne pas avoir discuté avec elle du monde, de la misère du monde et de l’usage des téléphone mobiles dans […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre – Avril 2010

Hier soir alors que je lisais la page 137 d’un livre follement drôle consacré à la tectonique des plaques dans l’œuvre de Shakespeare, une idée terrifiante percuta mon lobe frontale avec la violence d’un rhinocéros mâle emboutissant le châssis d’une range rover dans Daktari. Et si Fabrice Luchini était un lutin démoniaque à la solde […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Propale théâtre – Mars 2010

  Le mois de Mars est le mois le plus ringard de l’année. Au cours du mois de mars Karl Lagerfeld reste enfermé chez lui, il regarde la porte de son frigidaire, entend la pluie battre les vitres, chipote peut être une assiette de cassoulet mais n’éprouve jamais d’élan créatif. Aucune idée ne vient perturber […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Propale théâtre – Février 2010

  Le mois de Février est le mois de l’amour, l’horoscope du Parisien est catégorique. Un tendre hymen va obscurcir notre raisonnement, nous serons tendres, sucrés, candides. Nous aurons de l’eau dans les yeux, des papillons dans le ventre, un transit perturbé. Le jour de la Saint Valentin sera une épiphanie, le cœur tout serré […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre – Janvier 2010

Lire la suite... 1 Commentaire

Propale théâtre – Décembre 2009

Propale théologique Saviez vous que l’icône se distingue de l’idole par la façon non visible qu’elle a de suggérer le divin ? Quand l’idole est toute entière connue de par le fait même qu’elle est regardée, l’icône n’insuffle au visible qu’une forme primordiale dont sourd l’invisible. Saint Paul disait que le Christ était l’icône du Dieu […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre Novembre 2009

Bulots très chers, la vie est courte, il faut en profiter. Le mois de Novembre est le onzième mois de l’année, l’antépénultième, le mois durant lequel la pluie, le froid et les feuilles mortes font chuter les vieux tromblons sur les grands boulevards. On dénombre près de cinquante chutes de vieux rue Vavin entre le […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre Octobre 2009

  Le parisien remonte à la plus haute antiquité, peut être même au jurassique. Le témoignage de Demis Roussos, unique survivant des premiers hominidés, nous le montre se pavanant dans les grottes de Lascaux le menton glabre et la mâchoire si peu prognathe que ses facétieux congénères le prenaient pour Nana Mouskouri. Sa ressemblance avec une […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Les 10 meilleures propales du monde

De l’art et du cochon, visite de la FIAC 2009, les raisons d’espérer: Propale Novembre 2008 De l’inutilité en matière de préambule propalique, pourquoi il faut être idéaliste: Propale Octobre 2008 L’homme est un trou sans fond, paradoxe entre le culte moderne pour la confiance en soi et la télé réalité: Propale Septembre 2008 Le sujet personne aujourd’hui, […]

Lire la suite... 0 commentaires

Propale théâtre Septembre 2009

  Les bigorneaux, le mois de Septembre est un mois atroce. C’est la rentrée scolaire, le temps est pluvieux et dans nos âmes, la mélopée du jour pareil s’élève comme un brame de cerf. La mélopée du jour pareil est une ritournelle qui fait résonner dans nos molles auricules des rimes pernicieuses. Sur un air […]

Lire la suite... 2 Commentaires

Propale théâtre Mai 2009

  « Les hommes sont mille fois plus acharnés à acquérir des richesses que la culture, bien qu’il soit parfaitement certain que le bonheur d’un individu dépend bien plus de ce qu’il est que de ce qu’il a », Arthur Schopenhauer un soir de cuite mémorable. Comme le philosophe allemand, sachons reconnaître le lieu du bonheur, qui […]

Lire la suite... 0 commentaires

Les clics de Narcisse, du mariage pour tous et d’une chèvre mélancolique

Mes bien chers frères humains, petites chèvres et moutons bien gras, le mariage pour tous n’en finit pas de générer […]

La démocratie conchylicole ou le rêve français d’Eva Joly

Hier soir, devant un public encore vert, la candidate Eva Joly déclarait que sa conception du rêve français était « la […]

Impasse Adam Smith – Brèves remarques sur l’impossibilité de dépasser le capitalisme sur sa gauche – Michéa – EEE

  Jean Claude Michéa est honnête, c’est une qualité rare, surtout pour un socialiste. Heureusement pour le lecteur, il fait […]

Retour de vacances, de la culture du temps à celle de l’espace ou comment le touriste transforme peu à peu le monde en hall des expositions

De retour de Thaïlande, pays où le touriste écrasé de chaleur rend l’âme devant l’image d’un dieu gras et placide, […]

La fête de la musique, la fête des petits merdeux

La fête de la musique est une invention de petits merdeux pour les petits merdeux. Tous les petits merdeux au […]

Fabrice Luchini – La Fontaine, Baudelaire, Hugo, Nietzsche… – Théâtre de l’Atelier – EEE

Fabrice Luchini est un être merveilleux. Un ange de nos campagnes descendu des sphères pour chanter les louanges de la […]

ArtDesign by Ellyn |
pour le plaisir....rêve,mag... |
converseyourself |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamioutta
| Précieux papiers
| Et un p'tit tour